Cadre de bloc opératoire : comment évoluer sur un poste de management à forte responsabilité ?

Le chef de bloc opératoire est responsable de la coordination et du contrôle de l’ensemble de l’activité des soins au niveau du plateau technique opératoire, ainsi que de la définition du programme opératoire hebdomadaire. Il est également responsable de la coordination du personnel. Le chef de bloc doit veiller à l’application de la charte de bloc opératoire, contribuer à l’évolution des règles pour améliorer l’efficience, la sécurité et les conditions de travail. Ce poste est tout particulièrement attirant pour des personnes diplômées IBODE ou IADE et souhaitant prétendre à la fonction de manager. Comment atteindre un tel titre avec tout ce que cela implique de responsabilités et de maîtrise des processus médicaux et juridiques ? Une jeune cadre de bloc opératoire a prouvé que cela était possible : avec de la motivation, une expérience significative sur terrain et une solide formation, rien n’empêche de tenter sa chance sur une évolution de carrière, témoignage de Christine B, Cadre de santé au bloc devenue chef de bloc opératoire :

« J’étais en poste dans une structure de 22 salles d’opération et de 27 postes de salle de réveil post interventionnelle, je travaillais en étroite collaboration avec la chef de bloc opératoire, l’équipe médicale, paramédicale et la pharmacie. J’assurais la coordination de la régulation du bloc opératoire, l’organisation et la planification des programmes opératoires, des ressources humaines et matérielles. J’assurais la régulation de 60 infirmières, du management de l’équipe de 40 aides soignantes, et de la gestion du matériel, du respect des protocoles en matière de risque et de sécurité. J’étais cadre de la salle de réveil pendant 4 ans, qui comporte 17 infirmiers de salle de réveil et 11 brancardiers. Je participais à plusieurs comités au sein de la structure et conduisais plusieurs projets qualités. Titulaire du diplôme universitaire de Management de proximité dans les structures de santé depuis 4 ans, je souhaitais élargir mon expérience et étais donc très intéressée par le poste de chef de bloc opératoire qui constituait pour moi une évolution de carrière. Dynamique, rigoureuse et ayant un réel sens du service patient, je me sentais prête à assumer un tel rôle. »

Aujourd’hui, cette même personne est à la tête d’un bloc opératoire de 17 salles d’opérations et manage une équipe de 80 personnes au quotidien.

Vous aussi, vous souhaitez évoluer dans votre fonction, RHSanté Manager peut vous accompagner dans votre démarche. Prenez contact avec nos consultants dédiés pour échanger sur votre parcours, vos attentes et  les opportunités professionnelles !